– LA RAGE AU VENTRE –

Premièrement, je n’aime pas la boxe, alors des films qui ont pour sujet la boxe, je vous laisse imaginer ce que je pense. Seulement de temps en temps, il est important de mettre ses opinions de coté et tenter l’expérience. Elle fut gagnante lorsque mon cœur a fondu pour Million Dollar Baby et depuis, aucun film de boxe ne m’avait réellement intéressé (ni The Wrestler, ni Fighter). Pourtant, aujourd’hui, c’est avec La Rage au Ventre que je retente l’aventure, et je suis ravi puisque c’est un deuxième coup gagnant.

118896

Même si Jake Gyllenhaal n’est pas un acteur qui me convainc à chaque fois, il faut admettre qu’avec cette production, il y va avec ses tripes et ça se sent. En boxer quarantenaire devant faire face à un drame familial, l’acteur est efficace. Tout en sensibilité et en fragilité, Gyllenhaal n’a plus rien à prouver et est explosif. Antoine Fuqua réussit à faire un film dont la boxe n’est pas le sujet principal mais plus un des filons, la trame de fond. La famille et l’amour d’un père sont ce qui anime le film. Cela peut paraître trop mielleux pour certains mais il est nécessaire d’avoir ces éléments pour que le film fonctionne. Sans ce côté dramatique, La Rage au Ventre n’aurait été qu’un énième film de boxe sans réel intérêt. Tout cela est rendu possible grâce aux acteurs talentueux qui complètent le casting. La sublime Rachel McAdams brille par son naturel et Forest Whitaker se montre poignant. Des performances délicates et bouleversantes qui donnent à ce film toute son envergure.

Billy physically objects when it is decreed that Leila be put in the custory of the family court.  OL, JG, sometimes Charles Hoyes (Sutart Korman)

Même si l’histoire du film reste assez banale, la mise en scène est efficace. Ne cherchant pas à se complexifier, Antoine Fuqua prend soin à mettre en avant ses acteurs et ses dynamiques. Le tour est joué car à aucun moment la faiblesse du scénario est un problème. Plus profond qu’un film de boxe classique, Jake Gyllenhaal donne vie à un personnage en quête de rédemption qui va se battre jusqu’au bout pour retrouver sa fille.

Non seulement le film mérite un coup d’œil pour le jeu formidable de Gyllenhaal, il est également là pour plaire un public plus large qui pourra se sentir attirer par son casting. Le trio formé avec McAdams et Whitaker fait la force de La Rage au Ventre et rien que ça, permet à des sceptiques comme moi d’être convaincu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s