– LES QUATRE FANTASTIQUES –

J’ai mis du temps pour écrire cette critique. La raison est simple : tout le boucan qu’a provoqué le film m’étais insupportable. Le film s’est fait massacré à travers le monde entier et par tout le monde. Etait-ce justifié ? De mon point de vue, non. Il m’était alors important de trouver les mots juste afin de rendre justice à ce reboot des Quatre Fantastiques.

388699

Le film n’est pas une perfection mais est loin de la catastrophe espérée par tout le monde. Notamment par le ton et la profondeur donnés par Josh Trank à l’histoire et aux personnages. Chacun d’entre eux est justement amené sans tomber dans la caricature ordinaire. Je sais ce que vous allez dire, ils sont caricaturaux, bien sur mais plus travaillés. L’atmosphère sombre et plus sérieuse de ce reboot permettent de poser les enjeux avec finesse et maturité. La première partie se construit de cette façon : elle prend le temps de présenter les héros et insuffle un fond beaucoup plus réaliste et scientifique que les deux précédentes productions. Grâce à cela, nous avons une origin story cohérente et indépendante.

069524

Là où les choses sérieuses commencent, c’est à dire à la moitié du film, lorsque nos héros héritent des pouvoirs de la Zone-N. Le traitement dramatique de ces acquisitions est vraiment intéressant car Josh Trank opte pour un traitement traumatique de l’événement et non comique comme ce fut le cas dans les films de Tim Story. Ces quatre personnes souffrent de ces pouvoirs et il n’y a rien de cool à devenir une machine de guerre. Si on enlève Ben aka La Chose de l’équation, qui malheureusement est le personnage le moins fouillé (du montage final), les autres bénéficient d’une réflexion qui est leur sont propre. Reed, Sue et Johnny sont au devant de la scène et certaines scènes prouvent avec efficacité la douloureuse expérience qu’ils sont en train de vivre. A partir de cet instant, le rythme du film s’accélère et entame son troisième acte, l’affrontement avec Fatalis. Toute cette séquence est très bien réalisée, fluide et offre des effets spéciaux qui valent le détour. Malheureusement trop court, cet affrontement n’atteint pas l’intensité apocalyptique qu’il aurait fallu avec un tel ennemi. Court mais intense, ces images sont vraiment la preuve de ce que peut être un grand film Quatre Fantastiques.

Le plus frustrant avec ce reboot des Quatre Fantastiques est que le potentiel s’est vu réduit à cause des problèmes entre la vision créative de Trank et les motivations du studio. Un duel dont le film fut la victime et le résultat s’en ressent. Des scènes manquantes, une fin différente, un film plus court que prévu, des personnages emprisonnés, tout ce qu’il faut pour faire fuir un public sans qu’il ai vu le film. Le montage final est inégal et passe plus de temps à présenter un produit, montrer à quel point il peut être incroyable mais n’exploite pas toutes ses réserves. Je suis vraiment déçu de la tournure des évènements. Sachez simplement que ce reboot n’est pas affreux, qu’il vaut le coup d’œil si on arrive à voir le bon coté. Une suite est difficilement envisageable, encore moins un crossover avec les X-Men comme il était question il y a peu de temps. La Fox n’abandonne pas les personnages, plus qu’a savoir ce qu’ils vont en faire. Et franchement, j’espère qu’ils reviendront en forme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s