– PAN –

Avec la mode des adaptations de contes sur grand écran, était-il vraiment nécessaire de refaire une adaptation du célèbre garçon qui ne veut pas grandir ? La précédente version, Peter Pan, date de 2003 nous venait du studio Universal et nous proposait une lecture simple et féérique du conte. Aujourd’hui, c’est la Warner qui souhaite mettre le grappin sur le personnage, et particulièrement sur ses « origines ».

pan-peter-pan-joe-wright

Bon, je vais être clair, je ne comprends pas l’obstination des studios à vouloir nous vendre des origins story en masse (Le Livre de la Jungle étant l’un des prochains). Avec Pan, le studio derrière Harry Potter nous propose un film divertissant, familial et visuellement très féerique et je ne vais pas m’en plaindre puisque que j’ai beaucoup apprécié ces couleurs, émerveillement spontané. Ce qui m’a énervé, c’est le traitement de l’histoire. Quelle paraisse ! Au lieu de nous concocter quelque chose d’inédit et de réellement intéressant, on se retrouve une énième histoire d’élu et de prophétie, un héros dont le seul but au cours du film est d’accepter son destin. Il arrive au Pays Imaginaire et tout le monde lui rabâche que c’est lui qui est destiné à vaincre Barbe Noire et libéré le peuple des Fées (et le Pays Imaginaire par la même occasion). Il n’y pas de place pour la surprise. Le pire, c’est d’avoir fait de Peter Pan, un véritable prince, héritier du trône des fées, fils d’un Prince et d’une mère guerrière.

pan-2015-levi-miller1

Si je mets de coté la faiblesse scénaristique, je reconnais avoir été diverti par le film. Son aventure, sa bravoure et son visuel presque irréprochable (la mine étant d’un ennui profond). Les acteurs ne sont pas exceptionnels, Hugh Jackman en faisant parfois des caisses, mais ils parviennent à mener cette histoire là où elle est supposée : faire de Peter Pan le héro. Ainsi, malgré une mise en scène qui plait aux yeux, cet aspect dénaturé et complètement raté de l’histoire handicape. A défaut, je préférerais vraiment revoir le Peter Pan de 2003, qui adaptait avec simplicité le célèbre conte.

Non seulement le film se plante, mais il aurait gagné en solidité si l’équipe n’avait pas négligé son histoire. Je prends bien en compte le choix de revisiter ce que nous savons déjà mais ca ne prend pas. Pas sur moi malheureusement. Le film nous distrait par sa fantaisie, ses images et ses couleurs mais ca ne va pas plus loin. Il n’est pas une nécessité en soi mais parvient à donner à son spectateur, quelques instants de légèreté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s