– LE VOYAGE D’ARLO –

Afin de clore cette fin d’année, Disney décide de dévoiler une nouvelle production Pixar. Après Vice-Versa en juin dernier, place au Voyage d’Arlo, l’histoire d’un jeune Apatosaure et sa rencontre avec un étrange garçon sauvage, Spot. Tous deux vont vivre une avent

Concrètement, ce nouveau film d’animation n’est pas parfait. Sa faiblesse principale est son scénario, prévisible et peu approfondi. Au contraire, c’est dans cette simplicité qu’il va puiser son trésor le plus précieux: les sentiments. Et quand on arrive aux sentiments, le pari est gagné. Avec Vice-Versa, le studio tentait de  nous expliquer la nature de nos émotions. Avec Arlo, Pixar revient à leurs expressions les plus pures: la peur, la mort d’un parent, la solitude, la tristesse, l’amitié et l’amour. Regardez-moi, du haut de mes 22 ans, je fond à chaque fois. Chaque scène de sincérité ou d’émotion me faisait fondre.  Ce récit initiatique face à la vie est peut être peu original mais il a le mérite d’être efficace.

205235.jpg

J’en ai déjà parlé dans ma critique de Vice-Versa, Pixar est un studio unique sachant créer des petits bijoux d’animation sans qu’on les attende. Ici, qui aurait cru qu’avec un sujet pareil (la non-extinction des dinosaures) le projet serait à ce point réussi ? Quand on regarde Le Voyage d’Arlo, on se laisse emporter hors du temps. Du rire aux larmes, le studio parvient à créer des liens d’amitié improbables dans un moment terrible. Le film manque certainement de moments inattendus ou des personnages secondaires trop passagers mais sa force réside dans le duo formé par Arlo et Spot. De plus, le film ne se contente pas de faire pour les enfants, il contient des scènes qui peuvent faire peur, des scènes d’actions et permet de réfléchir sur beaucoup de thèmes (déjà communs des studios Disney) à savoir la famille, les amis, la vie et les surprises qu’elle contient.

gdino.jpg

Ma crainte était l’esthétique même du film. Je me souviens du film Dinosaure qu’avait proposé Disney au début des années 2000 qui avait une esthétique vraiment différente. Même si je trouve les dinosaures trop lisses, cette fresque respire la vie et le bon sentiment. Cul-cul je vous l’accorde mais ça marche. Du début à la fin, on se laisse envouter par ces couleurs, ces paysages magnifiques et on s’attache profondément aux personnages. Vous l’aurez bien compris et je ne veux pas me répéter, Le Voyage d’Arlo  est le genre de dessin animé que nous souhaitons avoir pour les fêtes. Simple, doux et d’un émerveillement poignant, Pixar démontre une fois de plus, son talent pour innover et raconter des histoires qui parlent à tous. Une nouvelle création idéale avant de replonger en juin prochain dans l’océan avec Le Monde de Dory !

Publicités

Une réflexion au sujet de « – LE VOYAGE D’ARLO – »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s